Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
07Fevrier2017 à 16h58 // Le saviez-vous ?

Le café et l'art : les esquisses des peintres du XIXème siècle

  Saviez-vous que c’est seulement au XIXème siècle que le café devient une boisson commune qui n’est plus réservée à l’élite seule ? Le changement de «statut» de cette boisson a un impact dans le monde de l’art. Le café se retrouve de plus en plus dessiné par les peintres dans leur toile comme boisson du quotidien accompagnant la population dans différentes scènes de vie.

Nous avons trouvé plusieurs exemples illustrant cela notamment dans des peintures très connues :
 
- Déjeuner dans l’atelier, peint en 1868 par Édouard Manet. Petite description du tableau : présence du personnage, le jeune Léon Leenhoff et, derrière lui d’une nature morte. C’est dans cette partie « nature morte », sur ce coin de table encore dressée qu’apparaît, au milieu des zestes de citron, des coquilles d’huîtres et des verres de vin, une tasse à café blanche à filet doré, alors qu’en arrière-plan une domestique s’approche, tenant entre ses mains une cafetière argentée.

- Le peintre Silvestro Lega, sur la toile de 1868 intitulée Un dopo pranzo représente la lumière chaude d’un début d’après-midi qui filtre à travers une pergola, sous laquelle attendent trois femmes et un enfant. On y voit, posés sur un banc, des tasses et un sucrier, tandis qu’une jeune servante s’approche doucement en portant un plateau avec une petite cafetière d’étain remplie sûrement de notre boisson préférée.

- Le café était même présent dans différents dessins de Scipione Vannutelli, dessinateur et peintre romain du XIXe siècle, griffonnés sur ses carnets de dessin. Sur un petit feuillet à carreaux extrait de l’un de ses carnets, où sont représentés des scènes et des moments de la vie quotidienne à Rome, apparaît une jeune fille, assise sur une chaise, qui boit tranquillement une tasse de café.

- C’est un café élégant et raffiné que l’on retrouve sur la toile de Pierre Auguste Renoir dans La fin du déjeuner. Sur la nappe blanche, au milieu des bouteilles et des verres en cristal, les tasses en porcelaine finement décorée nous révèlent que le repas est fini depuis peu; les deux dames, vêtues avec élégance selon la mode de l’époque, sourient d’un air satisfait tandis que leur cavalier allume une cigarette après avoir dégusté une bonne tasse de café.

- En 1884, c’est avec la toile intitulée Au café que Federico Zandomeneghi peint une scène de la vie quotidienne. La jeune fille est assise en compagnie de quelqu’un dont on n’entrevoit que la main: devant elle, sur la petite table en marbre, seule une tasse fumante pleine de café bouillant attend d’être bue.

 
Dans ces peintures, le café prend alors toute son importance et se révèle aux yeux du monde !

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicile ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou 100% remboursé
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1