Chargement en cours...

Comment faire du café sans machine ?

Vous êtes un grand amateur de café, mais vous aimeriez changer votre façon de consommer votre boisson préférée ? Si les machines à café permettent de gagner du temps et de confectionner toutes sortes de cafés différents, la préparation d’un café manuel peut également représenter une manière enthousiasmante de profiter d’un café expresso ou long. Le café manuel se décline selon de très nombreuses versions : machine à piston, café filtre, Aeropress, cafetière à dépression, extraction froide… nous vous présentons les différentes façons de faire du café sans machine.

La cafetière à piston : figure de proue du mouvement Slow Coffee

La cafetière à piston (aussi appelée French Press) représente sans aucun doute la cafetière la plus utilisée par les adeptes du Slow Coffee (ou méthode d’extraction douce). C’est la cafetière à main que l’on trouve le plus facilement, mais également celle qui possède le plus de déclinaisons.

Le secret pour réussir un café maison à la cafetière à piston réside principalement dans la mouture. Celle-ci doit être à la fois suffisamment grosse pour ne pas passer à travers le filtre, mais aussi

régulière. Par conséquent, l’achat d’une cafetière à piston requiert également de posséder un moulin à café à main, et ce, afin de pouvoir choisir très précisément la taille de la mouture.

À noter : il existe désormais des cafetières à piston à double filtre afin de vous assurer de ne jamais avoir de mouture dans votre café. Vous trouverez aussi des modèles deux tasses ainsi que des cafetières de grande contenance, pour un litre de café.

Faire du café filtre sans machine

Vous connaissiez le café filtre à la machine ? Mais avez-vous déjà testé le café filtre réalisé à main ? Faisant partie de la tendance Slow Coffee, le café à la cafetière en verre type Chemex, Hario ou Bodum va vous faire changer d’avis quant au café filtre. Loin de vous faire perdre les arômes de votre café Café Privilège favori, il les magnifie.

Idéalement, afin de réaliser ce type de café, il est recommandé de privilégier un café en grains (tel que Le Classique Café Privilège) et de le moudre au moulin à main. Comme pour le café à la cafetière à piston, après quatre minutes d’attente, vous obtiendra un café filtre particulièrement aromatique.

À noter : pour un bon café filtre, n’oubliez pas de bien rincer votre filtre au préalable. Munissez-vous d’une balance et d’un chronomètre, essentiels à la réalisation d’un café réussi. Plus de 4 minutes et votre café risque de devenir trop amer.

L’extraction froide : une technique qui demande de la patience

Méthode assez peu répandue, elle dispose cependant de ses adeptes. L’extraction à froid consiste à placer du café moulu dans une bouteille remplie d’eau tiède et de laisser le tout infuser pendant douze heures. Ensuite, vous n’avez plus qu’à filtrer.

La méthode d’extraction à froid permet d’obtenir un café très doux, sans aucune amertume. À l’inverse, il développera beaucoup moins d’arômes qu’avec les autres techniques.

Faire son expresso sans machine : possible ou difficile ?

Il est possible de profiter d’un bon expresso sans machine, mais cela demande une certaine maitrise. Vous pouvez le faire à la French Press (cafetière à piston), à l’Aeropress ou encore à la cafetière italienne moka.

Dans les trois cas, les éléments garants de votre réussite demeurent la torréfaction du café, sa mouture ainsi que la pression. À la main, vous pourrez jouer sur le temps d’infusion afin d’obtenir un expresso plus ou moins fort.

Idéalement, choisissez la cafetière italienne, pour un expresso au plus proche de celui que vous pourriez boire avec une machine. Adaptez la mouture, privilégiez une eau filtrée et respectez les différentes étapes de confection d’un expresso à la machine italienne.

À noter : ne lavez pas votre cafetière italienne, mais rincez-la uniquement à l’eau après chaque utilisation.

L’Aeropress : un bon café demande du temps et une certaine maitrise

Basé sur un procédé à piston, l’Aeropress a su séduire les amateurs des méthodes douces d’extraction. Malgré son apparence étrange, l’Aeropress représente une option simple, permettant de préparer un bon café sans machine.

Le café est infusé dans un cylindre avant d’être extrait manuellement par pression, en passant à travers un filtre en papier. Si vous manquez de temps, c’est une méthode efficace. Attention néanmoins, c’est une cafetière solo, qui n’est pas pensée pour un usage familial.

La cafetière à dépression : pour un café léger et aromatique à la fois

Depuis quelques années, la cafetière à dépression, aussi appelée siphon, fait son grand retour, au même titre que la cafetière à piston, et dans la mouvance des méthodes d’extraction douce. Son vrai point fort : sa capacité à offrir un café doux, tout en conservant les arômes de votre café préféré. Elle est composée de deux globes en verre (la boule et la tulipe), positionnés l’un au-dessus de l’autre, ainsi que d’un filtre faisant le lien entre les deux.

Il suffit de placer de l’eau dans la boule inférieure et le café dans l’autre globe. La boule du dessous est chauffée par un brûleur : en s’évaporant, l’eau crée une montée du volume d’air et le liquide est donc transféré dans la boule du café. Une fois le brûleur éteint, l’eau infusée avec le café redescend.

Café Privilège vous propose un café en grains idéal pour le café sans machine

Notre café en grains Le Classique va vous permettre de profiter jour après jour de grains de café soigneusement sélectionnés. En privilégiant du café en grains, vous allez pouvoir choisir la mouture parfaitement adaptée à la méthode que vous aurez préférée.

Assemblage de cafés pur arabica, Le Classique bénéficie d’une torréfaction à cœur, afin d’obtenir une belle couleur ambrée et des arômes que vous aimerez redécouvrir jour après jour.

Paiement
sécurisé
Livraison domicle
ou point relais
Satisfait ou
100% remboursé
Label meilleur site de commerce en ligne
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1