Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
29Juillet2014 à 18h24 // Rituels moment café

Les délicieux Moments Café portugais...

Au Portugal, le café, c’est sacré ! Déguster son petit noir se vit quasiment comme un rite, concentration et silence obligatoire. Et c’est vrai qu’ils sont particulièrement délicieux, les Moments Café portugais…  

 

Deux fois par jour, en milieu de matinée et d’après-midi, le temps s’arrête au Portugal : c’est l’heure de la pause café… Une pause plaisir souvent accompagnée de douceurs. Mais le café règne aussi sur le petit-déjeuner, la fin des repas, les rendez-vous professionnels : bref, le Portugal, c’est le pays des Moments Café !

 

Uma bica

 

A Lisbonne, on commande uma bica, à Porto um cimbalinho, et partout ailleurs um café. Arrivé au Portugal dans les bagages des Maures qui envahirent le pays dès le Moyen-âge, le café fait vraiment partie de la culture nationale. Lisbonne est d’ailleurs une des dernières capitales européennes où subsistent encore des brûleries, et de nombreuses boutiques proposent un choix de moutures et de mélanges introuvables ailleurs. Les Portugais sont très exigeants avec leur café : qu’un bistrot en serve une tasse de qualité moyenne, et il peut fermer ses portes. Conclusion : le café est mieux que bon, excellent, partout !

 

Des bars-pâtisseries

 

Le café est un acte social : 80% des Portugais boivent leur café au bar, et non à la maison. Surtout parce qu’ils sont gourmands, et que les bistrots ressemblent souvent à des pâtisseries, tant les douceurs qu’ils proposent sont nombreuses ! Même à la fin d’un déjeuner familial, on va au bar d’à côté boire son café. On l’accompagne d’un traditionnel pastel de nata (flan pâtissier à la cannelle), de qeijadas (un cheesecake moins sucré qu’en Angleterre), de bola rei ou de rabanadas (pains sucrés), ou encore de torradas (mini sandwiches salés).

 

Un petit noir serré

 

Les Portugais préfèrent leur café très serré. On termine une tasse en trois gorgées à peine, parfois cinq quand il est cheio (plein) – à boire de préférence sans sucre, pour en apprécier tous les arômes. Si vous souhaitez quelques gouttes de lait, commandez um pingado. On peut le décliner aussi avec du lait (um galão, moitié café moitié lait), servi dans un verre haut avec une longue cuillère fine. Le galão est la boisson du petit-déjeuner, on dit qu’il donne le sourire pour toute la journée ! Enfin, originalité portugaise, peut-être préfèrerez-vous um garoto : c’est un café très très léger, pour lequel on utilise la mouture déjà passée du dernier consommateur en complétant avec du lait. Un recyclage délicieux !

 

Bica c’est quoi ?

 

Pourquoi l’expresso de Lisbonne s’appelle-t-il une bica ? Les explications varient… Pour les uns, c’est un diminutif d’arabica. Pour les autres, cela vient du bec de percolateur qui se dit bica en portugais. La troisième explication a bien plus de charme : quand le célèbre établissement « A brasileiria » servit ses premiers cafés, les Lisboètes les trouvèrent beaucoup trop amers. Le propriétaire du bar inventa alors un slogan : « Beba Isto Com Açucar » (buvez-le avec du sucre), dont les usages n’ont retenu que les initiales : bica.

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicile ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou 100% remboursé
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1