Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
23Mai2014 à 18h09 // Rituels moment café

Le Kaffeeklatsch de nos voisins allemands

 S’il est une tradition allemande éminemment sympathique, c’est bien celle du Kaffeeklatsch ! Un drôle de mot que l’on pourrait traduire par « Moment Café et ragots », prétexte à s’inviter chez les uns et les autres pour papoter autour de la boisson préférée des Allemands. C’est que, outre-Rhin, on en boit, des tasses de café…

Nous les caricaturons souvent en gros buveurs de bière, mais c’est surtout le café que nos voisins allemands adorent – l’Allemagne est d’ailleurs le 2ème importateur mondial de café (derrière les USA et devant la France), avec pas moins de 8 kgs de grains consommés par an et par habitant, soit plus de 3 tasses par jour. Et, comme chez nous, là-bas tout est prétexte à un café…

Café filtre

Laissant l’expresso aux Italiens, les Allemands préfèrent le café filtre – c’est d’ailleurs à Dresde que Melitta Bentz inventa le filtre à café en 1908. Inséparable du petit-déjeuner avec pain complet et charcuterie, le café se boit rapidement après avoir été « passé ». Evitant les moutures fines qui pourraient donner de l’amertume, les Allemands apprécient leur café assez torréfié et ambré, avec beaucoup d’arômes (essentiellement des mélanges d’arabicas). A tout moment de la journée, on en savoure une tasse dans un Stehkaffee (littéralement : café debout) ; mais surtout pour le Kaffee und Kuche (goûter), comme en Autriche, accompagné de pâtisseries.

La revanche des femmes

La première « maison de café » ouvre à Hambourg en 1677, bientôt imitée à Leipzig (1694), Munich (1704) et Stuttgart (1712). Dès le milieu du 18ème siècle, le café s’introduit dans la bourgeoisie, et rapidement même dans les demeures les plus modestes au fin fond de la campagne, c’est la boisson la plus populaire. Les femmes n’ayant pas le droit de fréquenter les maisons de café prennent leur revanche en créant la tradition du Kaffeeklatsch à la maison, Moment Café privilégié où elles échangent commérages et petites histoires autour de la cafetière.

Même la nuit

Aimant un café peu caféiné, les Allemands peuvent en boire même la nuit. Il n’est pas rare de croiser des noctambules, au petit matin à la sortie des discothèques, une grande tasse de café chaud à la main, déjà (ou encore) en train de refaire le monde. A Hambourg par exemple, ils se retrouvent au Marché aux poissons dès l’aube pour partager un bol de café et des petits-pains au poisson. Décidément inséparable des discussions et des ragots, le Moment Café allemand est finalement aussi convivial que sympathique !

Incroyable…

 * On aime tant le café en Allemagne que l’Etat a même inventé dès 1948 une taxe sur le café : à hauteur de 2,19€ par kilo de café (et 4,78€, record à battre, par kilo de café lyophilisé), cet « impôt café » rapporte chaque année des millions d’euros.

* Denrée chère et appréciée, le café pourrait bien devenir aussi rare qu’après-guerre : depuis quelques temps, les supermarchés berlinois voient régulièrement leurs rayons de café dévalisés, à tel point que pour se préserver du vol ils doivent mettre leurs paquets de café dans des vitrines fermées à clef !

 

 


 

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicile ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou 100% remboursé
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1