Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
01Juin2013 à 15h10 // Rituels moment café

Il était une fois dans l'Ouest : le café...

Introduit en Amérique du Nord dès 1607, le café y connaît un rapide succès. Les premières Coffee Houses ouvrent à New York vers 1690 : on y déguste un café assez léger, et surtout, on y fait des affaires ! Dans la vie quotidienne plus rude des pionniers partis à la conquête de l’Ouest, c’est aussi au dîner que l’on savoure un bon Moment Café… Portraits d’amateurs de Moments Café.

Les Coffee Houses

 

En décembre 1673, la « Boston Tea Party » sonne le glas de la consommation de thé en Amérique du Nord : en rébellion contre les fortes taxes, les caisses de thé des navires britanniques sont jetées par-dessus bord dans le port de Boston. Dès lors, le café s’installe au petit-déjeuner, supplantant le thé bien sûr… mais aussi la bière, que l’on aimait boire au saut du lit.

Quant à la première « maison de café » (Coffee House), elle ouvre à New-York en 1696, à l’enseigne « King’s Arms ». C’est une construction de deux étages en bois, avec un fronton de briques jaunes, et un toit-terrasse duquel on a une vue magnifique sur la ville et la baie. A la différence des tavernes, où l’on se retrouve pour boire et se détendre, on va à la maison de café pour faire des affaires. La Chambre de Commerce tient d’ailleurs ses réunions au « Merchants Coffee House ».

 

L’ami des cowboys

 

L’Amérique du 19ème siècle, c’est aussi la conquête de l’Ouest. Dans les westerns, que font les héros après une dure journée passée à combattre les Indiens ? Pour se détendre, au crépuscule, ils dégustent un café devant un feu de camp. Mais il y a bien d’autres bons Moments Café dans la journée du cowboy (du moins… au cinéma !) : à l’aube pour se donner du courage (« La charge héroïque »), pour se dégriser (« La chevauchée fantastique ») ou à la place du whisky (« Rio Lobo »)… Recette cowboy : dans une poêle sur un feu de camp, faire rôtir des grains de café vert. Les écraser jusqu’à obtenir une mouture bien fine. En jeter une portion généreuse dans une casserole d’eau bouillante – le café doit être si épais qu’un fer à cheval doit pouvoir y flotter. Verser dans des boîtes de conserve vides qui serviront de mugs… et déguster très chaud.

 

L’avènement du café instantané

 

Toujours amateurs de nouveautés et déjà attachés à leur confort, les Américains vont adorer le café instantané, inventé au début du 20ème siècle. Les G.I. venus combattre dans nos tranchées lors de la Première Guerre Mondiale ont d’ailleurs doit à une ration quotidienne de 7 g. La consommation va ensuite chuter, le café instantané étant considéré comme bas de gamme. Il faut attendre 1990 pour que Starbucks relance la mode du café. Aujourd’hui, la plupart des Américains que l’on croise en ville ont une tasse de café à la main. Mais le nec plus ultra, ce ne sont pas ces cafés aromatisés et souvent trop allongés : c’est d’importer d’Europe les meilleurs cafés pour le déguster chez soi. Et oui, rien n’égale nos Moments Café de Café Privilège !

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicile ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou 100% remboursé
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1