Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
20Mars2013 à 10h30 // Les secrets des moments café

Le pousse-café ou l'art du digestif

Pour terminer en beauté un repas, et après avoir savouré un bon Moment Café, la coutume veut que l’on propose un digestif à ses invités. Petits secrets du pousse-café…

Drôle de nom

Le Dictionnaire de l’Académie Française l’explique très simplement : « le pousse-café est un petit verre d’alcool que l’on prend après le café ». Cette ultime dégustation, qui comme son nom l’indique a pour but de faciliter la digestion, permet surtout de profiter d’une dernière conversation avant de prendre congé.

 

Voulez-vous…

Il est très impoli de dire « voulez-vous un digestif » ! Vos invités ne sont pas là pour digérer, mais pour passer un moment agréable. Proposez plutôt 2 ou 3 alcools en les citant (« voulez-vous un Calvados, une petite liqueur ? »).

 

Bonnes manières

Le pousse-café se prend au salon (ou au jardin en été), mais jamais à table. N’oubliez pas qu’on ne ressert pas un digestif, c’est un verre unique qui se déguste lentement, et quand il est terminé, le moment est venu pour les convives de partir.

 

Choisir le bon verre

Un pousse-café est une boisson souvent fortement alcoolisée, qui ne se sert qu’en très petite quantité. Le verre à liqueur est donc de petite taille, avec ou sans tige. Si vous proposez un cocktail digestif, le verre ne doit pas dépasser 15 cl.

 

Un digestif, oui, mais… lequel ?

Liqueurs, eaux de vie, ou bien sûr les très classiques Armagnac, Cognac, Calvados, Cointreau, Grand Marnier… Plus exotiques, le Brandy, l’Amaretto, les crème de cacao, de café, de whisky…

Plus original : un cocktail

Quelques idées : un Black Russian (vodka et liqueur de café), un Zorro (rhum, gin, crème de cacao), un Side-Car (Cointreau, cognac, citron)…

Astuce

Pour que les couleurs de votre cocktail se superposent dans le verre sans se mélanger, il faut verser les alcools du plus dense au moins dense (sirops, crèmes, liqueurs, eaux de vie). Plus facile à dire qu’à faire… sauf en les faisant doucement couler sur le dos d’une petite cuillère placée contre le bord intérieur du verre.

Un pousse-café sans alcool

Un digestif n’est pas forcément alcoolisé ! Une idée : mixez 250 g. de fraises, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique (ou de vinaigre de cidre, servez à température ambiante.

Le pousse-café, c’est branché !

On a trop souvent tendance à penser que le pousse-café est une tradition vieillotte, qui ne plaît qu’à nos aînés. Erreur : rien de plus branché en Asie ou aux Etats-Unis que de boire du cognac… même les rappeurs en raffolent ! 

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicile ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou 100% remboursé
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1