Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
05Juin2018 à 13h53 // Témoignage : mon moment à moi

Mon père et le café !

Le 17 juin c’est la Fête des Pères en France ! L’occasion, lors de ce moment de partage et d’amour, pour Café Privilège d’aller à la rencontre de ses consommateurs de café. Ce mois-ci nous rencontrons Elisabeth qui nous a parlé de son amour pour le café … amour depuis ses 19 ans, grâce à son papa ! Découvrez son histoire …


Elisabeth et le café

Nous laissons Elisabeth nous conter son histoire lors d’un goûter autour d’une bonne tasse de Café Privilège mais aussi de petites gourmandises : « Je détestais le café. Vraiment. Je ne comprenais même pas l’engouement qu’avaient les gens autour de moi pour cette boisson qui me semblait tellement amère et sans goût particulier.

Mon père en buvait souvent à la maison : le matin lors de son petit-déjeuner, à la fin de son repas du midi, l’après-midi quand il venait prendre sa collation et le soir avant de se coucher. Il travaillait à la ferme, il me répétait sans cesse qu’un jour ça viendrait, moi aussi je l’aimerais ce café ! J’avais beau lui répéter que non, que je voulais bien que les goûts changent mais que vraiment, la simple odeur du café me répugnait. Il me répétait simplement qu’il était pareil à mon âge et que cela avait changé ! »


Café, oh mon amour ! Ou le déclic grâce à mon père

« Et finalement nous savons tous par expérience que nos parents ont souvent raison. Et là aussi cette histoire n’échappe pas à cette règle. J’ai commencé à travailler à 19 ans. Je suivais mon père à la ferme. C’était mon tout premier travail, très dur et très fatigant. Je me levais tôt : 5h et nous rentrions tard : 20h avec juste la pause du midi où nous rentrions déjeuner et celle de l’après-midi. J’avais dû mal à tenir l’après-midi, le rythme était intense et j’avais souvent très envie de dormir juste après manger. Et le matin je ne vous en parle même pas, se lever était un véritable calvaire.

Et puis un matin je me suis levée et mon père avait mis, avec mon petit-déjeuner, une tasse de café noir fumante. Et il m’a dit : « ajoute un peu de lait si tu veux mais bois-le, ça t’aidera à te réveiller et à tenir toute la journée ». Et oui je vous l’avoue il avait raison ! C’est comme cela que j’ai commencé à boire du café ; cette boisson que je détestais tant mais que j’ai appris à aimer : avec du lait et un peu de sucre au début et puis maintenant je ne jure mes grands dieux que par le café noir et surtout le Café Privilège.

Cette histoire me fait sourire et je me la rappelle régulièrement lors de la Fête des Pères. J’y repense avec émotions et un peu de nostalgie je l’avoue. »
 
Et vous ? Une histoire à raconter autour du café et de la Fête des pères ?

  • 0 Commentaire

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

0 Commentaire

Les thèmes

Les archives

Sur le même thème

Paiement sécurisé
Paiement
sécurisé
Livraison domicile ou point relais
Livraison domicle
ou point relais
Satisfait ou 100% remboursé
Satisfait ou
100% remboursé
Label meilleur site de commerce en ligne
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
Déjà plus de 150 000 clients satisfaits !
fra
1